Noé Conservation  -  Agir au quotidien pour la biodiversité  -  Les Jardins de Noé
| Nous sommes le Jeu 21 Mar , 2019 10:25

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur

La Phacélie

 Sujet du message: La Phacélie
MessagePosté: Dim 28 Juin , 2009 17:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 05 Avr , 2009 19:52
Messages: 206
Localisation: Touraine, Vignoble de Vouvray
Encore une plante interessante à plusieurs titres:

- engrais vert;
- se ressème toute seule;
- nectarifère.


Image

Attire les papillons, ici une belle dame

Image

et les bourdons
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Phacélie
MessagePosté: Dim 18 Oct , 2009 02:20 
Hors ligne

Inscription: Sam 07 Fév , 2009 21:50
Messages: 332
Localisation: Paris
La Guigne a écrit:
Encore une plante interessante à plusieurs titres:

- engrais vert;
- se ressème toute seule;
- nectarifère.


Oui, à un détail près : C'est une plante introduite d'Amérique du nord
et devenu invasive en France :
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/48544

Toutes les espèces du genre Phacelia (annuelles, bisannuelles, vivaces ) toutes originaires des Amériques

Je pense que l'on peut trouver des espèces locales pour faire de l'engrais vert, ainsi que pour faire butiner les insectes...

Raphaël


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 19 Oct , 2009 20:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 05 Avr , 2009 19:52
Messages: 206
Localisation: Touraine, Vignoble de Vouvray
Le lien est interressant mais ne dit pas que la phacélie est invasive.

La renouée du Japon, l'ailanthe, la jussie, l'érable negundo, certains bambou, le buddleia sont des espèces invasives. Envahissantes, incontrôlables et mettant en péril l'existence de certains ecosystèmes.

L'exotisme de l'origine d'une plante n'en fait pas systématiquement une espèce invasive.
Faudrait-il éliminer toutes les espèces introduites en europe depuis des siècles au seul prétexte qu'elles ne sont "pas du pays"?

Adieu solanacées américaines (pomme de terre, tomates, poivron, aubergine), adieu haricots verts, adieu lilas parfumé, ...

Et que dire du châtaignier, cet immigré moyen oriental envahissant la Gaule à la faveur des romains...

Soyons raisonnables.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 19 Oct , 2009 21:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Juil , 2009 18:29
Messages: 5399
Localisation: Pointe du Finistère Nord
Bonsoir , je suis bien d'accord ! Mes camélias , mes fuchsias qui se plaisent tant en Bretagne ont bien été importés également , par chance ils ne sont pas envahissants ! Les boutures de camélia sont même très très difficiles à réaliser ! J'ai un manuel de jardinage très ancien 18ème , je crois et presque toutes les espèces étrangères actuelles existent déjà ! Il faut absolument que je le récupère !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 20 Oct , 2009 00:21 
Hors ligne

Inscription: Sam 07 Fév , 2009 21:50
Messages: 332
Localisation: Paris
Le châtaignier est méditerranéen :
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/14752

Le lien que j'ai indiqué sur la Phacélie, indique (pour moi) qu'elle devient sauvage (donc, pas seulement cultivé) : on voit sur la carte, là où elle s'implante.

et puisque tu cites d'autres plantes,

La tomate aussi devient sauvage et s'implante en France, si j'en crois la carte :
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/40463

la pomme de terre aussi :
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/65010

Et ça commence pour le poivron et l'aubergine :
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/64922
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/12801

Je pense que le risque, c'est le bouleversement de l'écosysteme...

Beaucoups d'espèces ont disparu du fait de l'implantation d'espèces exotiques (Australie notamment )


Il serait bien d'avoir l'avis de spécialistes sur le forum...


Raphaël


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 20 Oct , 2009 12:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 08 Juil , 2009 19:46
Messages: 660
Localisation: Bretagne-Côte d'Armor-alt. 176 m (min. : 114 m) (max. : 213 m)
Rapha, si tu nous chahutes systématiquement au sujet des plantes introduites, nous n'allons plus nous entendre.
Les jardins, mais aussi pratiquement toutes nos cultures vivrières et les forêts, les vergers sont faits de plantes importées.
Et nous avons toujours su faire avec et la nature aussi. Ces plantes introduites depuis parfois la nuit des temps ne posaient pas de problème.
Pourquoi cela en pose-t-il aujourd'hui ? C'est la question qu'il faut se poser .

Il ne faudrait pas confondre non plus les plantes qui se naturalisent, il y en a toujours eu et il y en aura toujours. Et c'est d'ailleurs pareil pour les insectes. Pour ces derniers comme pour les plantes ça ne peut poser des problèmes que s'ils deviennent invasifs. Ce qui n'est pas tout à fait pareil.

Une plante ou un insecte (ou n'importe quel animal) devient invasif quand il prend le dessus sur un écosysthème parce qu'il n'a pas de prédateurs, parce que nous n'arrivons pas à l'éradiquer (même chimiquement) voir la pyrale du maïs ... ou la renouée et le phytolacca. Ils ont soit un système racinaire à tout épreuve, soit un système de propagation hors pair, voire les deux à la fois. Ce n'est pas tout à fait le cas de la Phacélie qui gèle en hiver et qui a des conditions de germination assez difficile. Si on lit ceci http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab350-03.htm on comprend très bien qu'elle ne peut germer dans la nature que si on bouleverse le terrain : il faut enterrer la graine à l'abri de la lumière. Ce qui explique d'ailleurs qu'elle ne se ressème pas chez moi, car je ne retourne pas ma terre. Et donc pour la Phacélie, le solidage, le phytolacca, la renouée du Japon je suppute fortement les engins d'entretien d'être la causa de l'invasion...
Les méthodes de propagation dû à l'activité humaine sont aussi les transports quels qu'ils soient : nous sommes capables d'aller partout aujourd'hui et même à pied, si bien que nous essaimons à qui mieux mieux en traversant tous les territoires.
Je l'ai dit dans un post précédent où tu nous a déjà un peu chahuté : la cause est sans doute à chercher du côté des nouvelles méthodes d'entretien des routes, les engins qu'on emploi, les modes de culture et la gestion des forêts. Avec eux ce sont évidemment le changement climatique et les tempêtes qui ont bouleversé la couverture des sols et leur structure depuis plus de 10 ans.
Ensuite ce sont évidemment les cultures intensives et le déversement des pesticides qui ont disséminés les ravageurs potentiels de ces plantes.
Parce que je n'explique pas autrement comment des plantes comme la pomme de terre, qui fut citée plus haut, introduite en Espagne en 1534, se naturalise aujourd'hui.
Les doryphores, les larves de hannetons ou autres ont normalement vite fait pour limiter une propagation de solanacée. En culture intensive ils deviennent des ravageurs et des pestes mais dans la nature ce sont des alliés en somme. Mais eux aussi se raréfient. Chèvres, moutons et vaches sont davantage à l'étable que dehors et n'ont plus l'impact positif sur la gestion des paysages.

Et il y a peut-être encore un autre effet, c'est que les leçons d'écologie sont en train de faire leur chemin, on dispense moins de désherbant au bord des route , on intervient moins en forêt et dans les jardins pour laisser plus de place aux adventices ... et oui, mais voilà les adventices ne sont pas toutes désirables...

On nous dit de laisser grainer pour nourrir les oiseaux, de ne pas faucher pour laisser grainer mais aussi pour ne pas détruire la faune aussi en jardinier soucieux de l'environnement et soucieux d'économiser nos forces nous avons laisser monter les Phytolacca en graine... c'est si beau n'est-ce pas ? Il sont chez nous depuis les années 1600 et ce n'est que maintenant que j'en vois partout... ?

La nouvelle coqueluche des jardiniers ce sont les bambous, quand on connaît leur moyen de propagation et l'impossibilité d'en venir à bout je parie que nous aurons bientôt de nouvelles pestes à combattre.

Donc attention, jugulez bien vos bambous ou n'en plantez pas...

Mais bon , et pourquoi ne consentirions nous pas à ces bouleversements, la nature saura reprendre ses droits, elle aura le dessus, nous aurons des campagnes nouvelles, des adaptations se feront, des êtres vivants disparaîtrons et d'autres prendrons leur place... Comment l'Europe s'est-elle repeuplée (végétaux et animaux) après les dernières glaciations ? Des bouleversements il y en a toujours eu, la nature a fait avec et les humains ont suivis... Est-ce toujours à voir en noir/blanc en négatif /positif, en bien/ mal.
Sachons jardiner en connaissance de cause, raisonnablement, avec sagesse mais ne voyons pas tout en noir, Rapha. Il n'y a pas les bonnes plantes et les mauvaises pas plus qu'il n'y a les bons insectes et les mauvais, il y a la nature je préfère dire la vie... Et le vivant comporte la mort...


Lidine


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Aidez nous à sauvegarder les papillons et la biodiversité, faites un don !

nos partenaires

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com

Création et adaptation Atypicom - Agence de communication Bordeaux
Création originale GREEN IS BEAUTIFUL